Comment aménager une cuisine fonctionnelle et agréable ?

Au fil des années, la manière dont nous utilisons nos cuisines a évolué, elle est devenue un lieu de vie à part entière dans les foyers, un endroit où l’on passe beaucoup de temps.

Nous avons désormais davantage de besoins plus variés auxquels elle doit répondre. Elle ne doit pas se limiter à avoir un beau design. Elle doit être facile à nettoyer, résistante à l’usure et surtout fonctionnelle.

Quelle que soit sa configuration, ouverte ou indépendante, et sa taille, petite ou grande, son implantation doit correspondre à vos habitudes, à votre façon de cuisiner et bien entendu, à vos goûts personnels.

Bien aménager sa cuisine peut très vite devenir complexe et demander de la réflexion. Du choix des matériaux au type d’agencement adéquat, en passant par le respect du triangle d’activité, il y a de nombreuses règles essentielles à prendre en compte pour aménager cet espace, en harmonie avec vos besoins / habitudes.

1. Définir l’agencement idéal

La première chose à faire quand on aménage une cuisine, c’est d’évaluer l’espace disponible pour en définir l’agencement optimal, car la fonctionnalité d’une cuisine dépend avant tout de la circulation dans l’espace.

Selon la taille et la surface que vous disposez, voici quelques implantations possible :

La cuisine en L

Source Pinterest

C’est la configuration la plus fréquente. Elle permet une organisation idéale de l’espace et convient aux petites cuisines. Elle nécessite peu d’espace et s’adapte bien aux cuisines ouvertes ou semi-ouvertes sur le salon, car elle laisse la possibilité d’aménager un coin-repas. Une attention particulière doit cependant être portée au traitement de l’angle, afin qu’il ne devienne pas un espace perdu.

La cuisine en U

Sources Pinterest

La cuisine en U offre une surface de travail généreuse et une circulation fluide. Elle permet d’obtenir un triangle d’activité beaucoup plus regroupé et d’avoir tout à portée de main. Ergonomie et gain de place sont les maîtres mots de cette cuisine. Tout doit être pensé afin d’optimiser au mieux les moindre recoins de cette implantation.

La cuisine linéaire

Source Pinterest

C’est l’agencement idéal quand vous avez une cuisine ouverte sur le séjour, aussi appelée “cuisine américaine” ! L’agencement linéaire s’adapte également à une petite cuisine où l’on a peu d’espace.

La cuisine parallèle

Source Pinterest

Vous doublez votre surface disponible face à une implantation linéaire. La cuisine parallèle s’adapte parfaitement aux surfaces très étroites ou en couloir.

2. Optimiser les déplacements : le triangle d’activité

Pour une cuisine optimisée et facile d’utilisation au quotidien, il est important de tenir compte du triangle d’activité.

Afin qu’elle soit vraiment fonctionnelle, il faut pouvoir y cuisiner sans avoir à la parcourir de long en large pour prendre un plat ou couper des légumes.

L’activité de la cuisine se concentre essentiellement autour de trois zones d’activité qui formeront les trois sommets de notre triangle :

1) le stockage (réfrigérateur, congélateur, placards…) ;

2) la préparation/cuisson (plaques de cuisson, four, plan de travail…) ;

3) le lavage (poubelle, évier, lave-vaisselle…).

C’est entre ces pôles que vous effectuerez le plus de déplacement. Donc, l’objectif du triangle d’activité est de réduire et équilibrer au maximum les distances et les déplacements superflus (amélioration de l’ergonomie) entre ces 3 zones importantes de votre cuisine. Cela permettra d’optimiser le travail en cuisine et ainsi de gagner du temps et de l’énergie.

Sources Pinterest

3. Faciliter les tâches ménagères grâce au cheminement du propre et du sale

L’agencement de votre cuisine doit vous permettre une circulation libre et fluide.

De la même manière que le triangle d’activité, le cheminement du propre et du sale doit être soigneusement étudié.

De retour de la « salle à manger » (ou d’ailleurs car ne venez pas me dire que cela ne vous est jamais arrivé de manger sur la table basse devant la TV lol), les assiettes, les plats sales et les couverts sont déposés sur le plan de travail.

Avant d’être placés dans le lave-vaisselle, ils passent par la poubelle et éventuellement l’évier.

Ces trois éléments (poubelle, évier et lave-vaisselle) doivent donc être à proximité les uns des autres, avec une circulation simple et facile.

Les placards, armoires et tiroirs qui permettent de ranger la vaisselle propre doivent également se trouver à proximité du lave-vaisselle pour qu’en un seul mouvement, vous puissiez vider l’un pour remplir l’autre. Ainsi, vous éviterez les multiples allées et venues.

4. Les mesures à respecter pour les meubles de cuisine

Pour éviter de se cogner aux meubles et de se rentrer dedans, voici quelques dimensions à connaître pour bien aménager une cuisine :

– Hauteur optimale du plan de travail entre 85 et 95 cm

– Une tablette de bar se trouve entre 110 et 115 cm

– Devant un meuble, comptez au minimum 70 cm, 90 cm vous permettront de contourner aisément un placard ou un lave-vaisselle ouvert. 120 cm vous permettent de travailler à deux dans la cuisine et de vous croiser sans vous gêner.

– Distance nécessaire entre les plaques de cuisson (cuisinière) et la hotte aspirante minimum 60 cm. Pour une hotte îlot vous pouvez prévoir un peu plus et aller jusqu’à 70 – 75 cm.

– Attention aussi à ne pas placer les placards trop haut.  La position maximale que nous vous conseillons pour les meubles hauts est de 2,20 mètres (ou moins selon votre taille).

Sources Pinterest

5. Une cuisine bien éclairée

Être bien éclairé est indispensable pour une cuisine confortable et agréable. Même si la pièce est lumineuse, la lumière naturelle n’est pas suffisante pour cuisiner efficacement. L’objectif est que la pièce soit globalement bien éclairée et d’illuminer au mieux les postes techniques où sont concentrées les principales activités.

Vous pouvez par exemple avoir un plafonnier et / ou des spots encastrés pour l’éclairage global de la pièce et des spots installés sous les meubles hauts pour éclairer spécifiquement les postes techniques comme les plaques de cuisson, le plan de travail ou l’évier.

Placer votre évier sous une fenêtre peut aussi être une solution pour avoir de la lumière en faisant la vaisselle sans avoir besoin d’installer des lampes supplémentaires.

Ne négligez pas également un éclairage d’ambiance, surtout si la cuisine est ouverte sur la salle à manger: crédences ou vaisselier rétro éclairés, LED encastrées dans le sol, néon posé sur les meubles hauts…

Sources Pinterest

6. Favoriser des matériaux facile d’entretien

On n’y pense pas forcément, mais pour être la plus fonctionnelle possible, une cuisine doit aussi être optimisée pour être nettoyée.

Les éléments comme les portes de placard, la crédence ou encore le plan de travail sont particulièrement confrontés aux projections et à la saleté. Il est donc important que l’entretien s’y fasse facilement. C’est ici que le choix des matériaux prend toute son importance.

Pour les façades de placard et la crédence, le verre laqué est une bonne solution. En effet, il suffit d’un simple coup de chiffon pour nettoyer cette surface.

Il est également possible de prévoir la crédence en pierre naturelle comme le plan de travail par exemple ce qui donnera un effet de remontée du plan de travail sur le mur.

Au niveau du plan de travail, les pierres naturelles comme le granit ou encore le quartz (pierre reconstituée) présentent plusieurs avantages : elles permettent de découper à même le plan de travail et d’y poser des plats encore chauds sans crainte de l’abîmer.

Pour les budgets serrés, un plan de travail en stratifié, plus accessible, sera également pratique et facile d’entretien mais attention car il ne permet pas de découper à même le plan de travail ni d’y déposer des plats encore chauds.

On évitera le plan de travail en bois massif car même si cela est très beau, niveau hygiène et entretien ce n’est pas recommandé.

Sources Pinterest

En conclusion…

Matériaux, éclairages, triangle d’activité, etc. : il faut penser à un grand nombre de choses avant de pouvoir créer sa cuisine idéale. Étant une pièce centrale de la maison, elle se doit d’être pratique et conviviale. Et surtout vous plaire afin de répondre à vos besoins et votre style de vie !

Paméla

PG Interior Studio

One Response to “Comment aménager une cuisine fonctionnelle et agréable ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *